Le Président, Marc GIRAUD a renouvelé lors du débat d’orientations budgétaires 2018, sa volonté de ne pas faire peser sur les ménages de nouvelles dépenses.

En 2018, les orientations permettront de conserver un équilibre financier et de répondre aux besoins des varois sans avoir recours au levier fiscal et ce malgré les efforts demandés par le gouvernement aux collectivités.

Le département :

  • mettra en place un pilotage efficace des dépenses de fonctionnement,
  • poursuivra le désendettement de la collectivité,
    l’ensemble
  • maintiendra une enveloppe annuelle à destination des projets structurants sur du territoire.

A savoir que le taux d’imposition appliqué par le Département sur le foncier bâti ne devrait pas varier jusqu’à la fin du mandat.

Les recettes de fonctionnement :

Le montant total des recettes de fonctionnement proposé à l’inscription du budget 2018 est de 1 146 500 euros.

Les dotations de l’État et notamment la DGF, en constante diminution représentent aujourd’hui moins de 7 % des recettes contre 15 % en 2011. La loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022, prévoit, en contre partie de la limitation des dépenses réelles de fonctionnement, le maintien de la DGF à son niveau de 2017.

Les Droits de Mutation à Titre Onéreux (DMTO) constituent la première recette de fonctionnement soit près de 30 % du total des recettes de fonctionnement : c’est une recette dynamique mais difficilement prévisible et soumises à de fortes variations car liée à la vigueur du marché mobilier.

 

Un endettement maîtrisé : 

Pour la 4e année consécutive, l’endettement de la collectivité est réduit. Le ratio d’endettement de 5,11 années en 2016 est passé à 4,81 années en 2017 : il est donc largement conforme à la règle prudentielle instaurée par la loi de programmation soit inférieur à 10 ans pour les Départements.

 

Les dépenses de fonctionnement :

Elles sont évaluées pour 2018 à 1 047 000 euros :

  • dépenses sociales soit un taux d’augmentation de plus 8% sur les trois dernières années. Les aides sociales légales représentent à elles seules plus de 80% de ces dépenses.

La maîtrise des dépenses s’appliquent aussi aux dépenses de gestion contenues autour de 20 M€.

Le Département doit financer des allocations sociales en constante progression dont la charge n’est que partiellement compensée par l’Etat : le montant des dépenses liées aux allocations individuelles de solidarité est estimé à 329 M€. Le reste à charge pour le Département en 2018 est de 169 M€.

  • les dépenses du personnel,
  • pour une politique volontariste dans différents domaines :
    • pour les collèges : équipement numérique, restauration de qualité, actions éducatives, entretien et maintenance des établissements,
    • pour le Sport et la jeunesse : Pass Sport Découverte, aide aux séjours vacances,
    • pour la Culture : expositions, conférences d’hiver et concerts d’été,
    • pour le Tourisme.

 

Les dépenses d’investissement :

Pour 2018, la volonté du Département est de maintenir un niveau annuel d’investissement de l’ordre de 132 millions d’euros notamment dans les domaines des infrastructures routières et travaux forestiers, des bâtiments et collèges et de l’aide aux communes.

 

Les projets d’investissement :

En 2018, sont prévus :

  • Livraison des deux derniers collèges Cologen fin février : l’Herminier à La Seyne et l’Estérel à Saint-Raphaël,
  • Livraison du gymnase François de Leusse à La Londe-les-Maures,
  • Livraison du Pôle social à Draguignan,
  • Développement du très haut débit : des montées en débit en 2018
    pour les communes notamment aux Adrets de l’Estérel

Les projets à venir d’ici 3 ans (liste non exhaustive) :

  • Restructuration des collèges,
  • Réalisation de 3 nouveaux gymnases 2.0 : Les Arcs, Barjols et Roquebrune-sur-Argens,
  • Construction d’une antenne de la Médiathèque départementale et réorganisation des services sociaux à Toulon,
  • Création d’un centre territorial Pôle Social/Routes à Sainte-Maxime,
  • Réhabilitation de l’Abbaye de la Celle,
  • Réalisation d’un espace d’expositions à Draguignan,
  • Travaux sur la route départementale 25 dans l’Est du département
  • Participation au financement de la grande jetée dans le port de
    Toulon.

Var Matin – édition du 23 février 2018.