J’ai adressé un courrier à Monsieur le Bâtonnier Philippe SCHRECK pour lui affirmer mon soutien entier et mon vif désaccord face aux réflexions concernant le rapport sur les chantiers de la justice.

Var Matin, Fréjus/Saint Raphaël – édition du 5 février 2018