Je tiens à renouveler mes propos que j’ai tenu auprès de Var-matin Fréjus Saint-Raphaël lors de mon interview du 10 mars dernier :

Mon ralliement auprès de Frédéric Masquelier est logique et naturel. Cette évidence doit nous permettre de rassembler toutes les bonnes volontés aux côtés de notre Maire Frédéric Masquelier afin de faire rayonner notre territoire. Nous avons mené avec la majorité actuelle la campagne des municipales de 2014 à travers un programme et des valeurs. A nous de mener à bien nos missions.

Nous ne pouvons pas éternellement subir le comportement de Georges Ginesta qui consiste à dire « après moi le déluge » puisque de toute évidence c’est faux. Je l’invite donc à prendre la hauteur suffisante pour exercer son mandat avec compétence, vérité et loyauté et aussi de l’élégance.

Mon devoir auprès des Raphaelois est de me mobiliser aux côtés de Frédéric Masquelier et aujourd’hui nous devons appliquer la politique de la majorité approuvée bien souvent de façon unanime lors des différents conseils municipaux.

Nous devons aux Raphaëlois un discours de vérité et notre message doit être clair afin de mieux comprendre la situation :

– Qui peut s’opposer de nos jours à la diminution des dépenses de fonctionnement de notre collectivité ?
– Qui peur s’opposer à préserver notre cadre de vie et à défendre l’identité de chaque quartier de Saint Raphaël ?

– Qui peut s’opposer à une sortie de crise prochaine du Colisée?
– Qui peut s’opposer à une politique tournée vers la jeunesse tout en préservant l’équilibre des générations pour l’épanouissement de chacun et libérer ainsi les forces et les bonnes volontés ?

Nous devons comprendre la société actuelle, nous devons comprendre ces styles et ces codes même si cela ne nous convient pas. A nous de la comprendre afin de la modeler avec des idées et des valeurs .

Pour tout cela, je concentre mes forces et mon énergie auprès des Raphaëlois aux côtés de notre Maire Frédéric Masquelier. Il est temps de siffler la fin de la recréation et de tourner un chapitre pour continuer dans l’intérêt général des Raphaëlois.