Déclaration Var-matin Fréjus Saint-Raphaël – vendredi 22 septembre 2017

Lors du denier Conseil communautaire du 21 Septembre, Georges Ginesta a souhaité m’évincer expressément du conseil d’administration du Forum en proposant Pierre Boule pour me remplacer et en se justifiant par le fait que je sois passé dans l’opposition au sein du conseil municipal de Saint Raphaël. J’observe une nouvelle fois, avec exaspération, que ce dernier renonce à nouveau d’aller jusqu’au bout de sa logique: Pourquoi n’applique-t-il pas alors cette règle à l’encontre de certains de ses vice-présidents à la communauté d’agglomération reconnus pour s’être eux-mêmes placés dans l’opposition ? Clientélisme ?

Georges Ginesta, qui semble être habitué à surpasser et transgresser les règles, a pris l’opportunité lors de ce conseil communautaire pour contourner l’article 5 des statuts du théâtre Le Forum, et a encore une fois démontré son immense sensibilité à la féodalité en exigeant mon remplacement sans que j’ai pour autant déposé de mon côté une démission. Ainsi, il m’était nécessaire de lui rappeler que l’article 5 relatif aux statuts du Théâtre Le Forum précise que le conseil d’administration est constitué de 9 membres issus de la communauté d’agglomération, dont je fais partie, et qu’en aucun cas cet article impose une répartition du nombre d’élus par commune. Et pourtant, la délibération n°2 du conseil de la CAVEM indiquait que les Maires des communes de Saint Raphaël et Roquebrune sur Argens demandaient à modifier les représentants de ces deux communes au sein du conseil d’administration du théâtre.

Malgré les différends entre Georges Ginesta et moi-même, il me tient à coeur de souligner que ce problème aurait dû rester Raphaelo Raphaelois et que Ginesta se devait de faire preuve de discernement et qu’en aucun cas il était nécessaire d’imposer la division qui nous anime sur la communauté d’agglomération.

En s’acharnement sur moi, Georges Ginesta s’est lui même fragilisé en attirant ainsi dans ses folies sa majorité communautaire. Fort heureusement bon nombre d’entre eux ne l’ont pas suivi dans sa démarche machiavélique : Par 24 voix obtenues sur mon nom je remarque que Pierre Boule ne détient pas la majorité des voix (Il lui en aurait fallu 26 contre les 25 obtenues) et qu’aujourd’hui la majorité communautaire s’est vu affaiblie à l’issue de ce vote. Il y aurait-il un malaise dans les rangs de la majorité ?

Je tiens à remercier les élus ayant eu la clairvoyance et le courage de voter pour moi et je tiens aussi à lister l’ensemble des actions que j’ai menées durant plus de trois ans. J’ai voulu développer l’offre et l’action culturelle du théâtre pour que nous puissions lui rendre toute son élégance et sa splendeur sur l’Est Var et sur la Région Provence Alpes Côte d’Azur.

Avec le Directeur et l’équipe compétente du théâtre, nous avons développé un certain nombre d’évènements avec l’implication des élus du conseil d’administration et je tiens à préciser qu’une grande partie des délibérations que j’ai présentées lors des différents conseils d’administration ont été approuvées à l’UNANIMITE.

– création des 3 coups de fourchette (restauration rapide au 1er étage du Forum),

– mise en place d’une programmation des expositions à l’intérieur et l’extérieur de la structure,

– lancement d’Aggloscènes locales mettant en avant les compagnies de notre territoire,

– lancement d’Aggloscènes junior avec la délocalisation de spectacles sur la scène de Puget sur Argens et prochainement sur la scène de Roquebrune sur Argens,

– mise en place d’un partenariat entre la DRAC et l’Education Nationale pour l’expression culturelle dans le milieu scolaire,

– Installation définitive de la statut LE TAURUM du célèbre artiste Yves CASS,

– ouverture du théâtre au mécénat – en 2016 plus de 80 000 euros enregistré,

– création du cercle des mécènes au 3ème étage,

– augmentation de la subvention de la DRAC dans l’optique de conventionner cette scène,

– le Département du Var a doublé sa subvention de fonctionnement, somme qui atteint aujourd’hui 60 000 euros,

– en déplacement à la Région en présence de Mme Roubeuf, nous avons obtenu une subvention de fonctionnement de 25 000 euros.

J’ai travaillé avec le plus grand dévouement et sans failles durant ces trois dernières années dans le but d’apporter la plus grande satisfaction du public d’agglomération et au-delà de notre territoire.

Je condamne fermement le mauvais traitement et le harcèlement dont Georges Ginesta fait preuve à mon égard jours après jours. Triste fin de mandat pour Georges Ginesta: son système est plus qu’ébranlé, la fin de son règne a sonné.